LONDON

LONDON DECCA
Cellules Haut Niveau

DECCA LONDON : Une légende de l’Audio

Les cellules phono lectrices LONDON utilisent un système de lecture original : le stylet est positionné verticalement sans cantilever. Cette disposition exclusive à la Marque est reconnue comme donnant un sentiment de rapidité, de dynamisme et d’immédiateté inégalée par les cellules plus conventionnelles.

acoustic precision diffusion distribue ces remarquables cellules. En liaison avec le constructeur, nous assurons également divers services tels que nettoyage, révision, ré-étalonnage et retipping, disponibles pour les propriétaires existants.

Les cellules London sont absolument uniques à la fois dans leur conception et dans leur performance. Leur rapport qualité-prix est réellement surprenant car elles égalent ou surpassent la plupart des cellules de haut de gamme. Leur HAUT NIVEAU DE SORTIE simplifie la mise en œuvre (5 mV).

En quoi une cellule LONDON est-elle différente ?

En quoi une cellule REFERENCE LONDON est-elle différente et pourquoi certains audiophiles l’estiment supérieure à toutes les autres ? Est-ce une cellule à « bobine mobile » « ou à « aimant mobile » ? ….. Ni l’un ni l’autre !

Les cellules « classiques » à bobine ou aimant mobile ont leur stylet monté à l’extrémité d’un long tube mince (cantilever) relié à une bobine de fil ou à un aimant. Au point d’appui, une partie élastique constitue le pivot qui permet à l’assemblage stylet / cantilever de suivre les inflexions du sillon du disque. La partie avant du cantilever, qui tient le stylet, est beaucoup plus longue que la partie arrière qui est attachée à la bobine ou un aimant ; c’est pourquoi un grand mouvement du stylet se transforme en un mouvement plus petit à la bobine ou à l’aimant. Ceci explique probablement pourquoi les cellules « à cantilever » manquent parfois cruellement de rapidité dans les attaques transitoires et paraissent dynamiquement compressées.

Les Ingénieurs London suggèrent que ce problème de dynamique et de réponse transitoire est aggravé par l’élasticité du point d’appui lui-même (vieillissant souvent mal) et qui a tendance à absorber une quantité importante du mouvement généré par le stylet avant qu’il puisse atteindre le générateur électrique constitué par la bobine ou l’aimant. Il en résulte un voile sur la reproduction musicale attribué au ‘’trainage’’ du cantilever.

Une LONDON n’a pas de long cantilever ni de point d’appui élastique susceptibles d’absorber, de dissiper ou de polluer l’énergie vitale de la musique. Le stylet est directement attaché à une armature métallique magnétique de quelques micromètres d’épaisseur. Cette armature passe par le centre de la bobine génératrice principale positionnée à environ 1 millimètre seulement au-dessus du stylet. Le mouvement du stylet n’est pas inversé ou diminué, comme dans les conceptions à cantilever long. Il découle de cette lecture directe du sillon un réalisme de la reproduction musicale réellement époustouflant.

La gamme complète

 

 London Reference Phono Cartridge

Ultra Low Mass Fine Line
“With dynamics, timbres, definition, imaging, and spatial cues eclipsing all other designs I have ever heard, the London even tracks flawlessly!… Recommended for the ultimate audiophile who wants to get past the flavour of the day phono cartridge playback and get there already! WOW, what a cartridge! Special heartfelt thanks and kudos to Brian Smith for a job well done in the service of recorded music and audiophiles everywhere who love LP’s. You have bestowed on the London Reference the shock and awe of live music in real space!”  Robert H. Levi POSITIVE FEEDBACK (USA)
 London Jubilee Phono Cartridge
« Amazing! Incredible! Fantastic! These were the words that sprang to mind when auditioning the London Jubilee…the sheer detail and vividness of the Jubilee bowled me over…brings music to life like no other. » Jubilee, Hi-Fi Choice,. En MONO, recommandée pour les microsillons à partir de 1954 .  
Extended Line Contact 
London Super Gold, Phono Cartridge
« Sound was glorious, with superb image placement, powerful bass and detail retrieval of the highest order… the finest cartridge I’ve heard in my 40 years in the industry. » En MONO, recommandée pour les microsillons à partir de 1954.
Extended Line Contact 
  London Gold, Phono Cartridge
  Habillage et générateur identique à la SUPER GOLD ci-dessus. La Gold procure environ 80/85% de l’extraordinaire réalisme musical de la Jubilee.
Elliptical diamond stylus 
 London Decca Maroon Phono Cartridge
Habillage et générateur identique à la GOLD ci-dessus. La Maroon procure environ 75/80% de l’extraordinaire réalisme musical de la Jubilee. Recommandée en version MONO pour les 78 tours (diamant sphérique de diamètre 72 microns) et pour les premiers microsillons.
Spherical diamond stylus 

L’écoute

Sur toutes les LONDON, une feuille de métal magnétique, légère, mince et très courte, porte le stylet ; cette feuille constitue l’ensemble du système en mouvement. La masse mobile est donc beaucoup plus légère que dans les modèles classiques à bobine mobile ou à aimant mobile … et c’est peut-être le fondement de leur succès incroyable.

Il a été dit que les London « suent la musicalité »

La première impression est de vivre la musique en direct, départ et extinction de notes sont d’un réalisme inouï. Revenir ensuite à une cellule plus conventionnelle moyenne donne un sentiment de reproduction froide et dépourvue de vie. Les personnes ayant une perte auditive légère ne perçoivent pas toujours cette absence d’inertie dans la lecture de l’enregistrement, pourtant souvent considérée comme un critère essentiel.

Ce que l’on ressent ensuite est l’étonnante plage dynamique qui rend la reproduction vivante et agréable même à faible volume. À des niveaux normaux ou forts, elle permet une expérience passionnante et très divertissante.

A ces deux points forts immédiatement perceptibles, les cellules LONDON ajoutent ce qui fait l’apanage des « grandes » cellules : acuité et réalisme des timbres, délicatesse des nuances, précision et profondeur de l’image.

Comme tout produit Haute-Fidélité, les cellules LONDON ont leurs zélateurs passionnés et leurs détracteurs non moins convaincus. Il faut simplement reconnaître que dans un bon système avec la bonne mise en œuvre, ces cellules sont inégalées pour faire vivre la musique.

L’auditeur a le sentiment que les artistes sont en fait dans la même pièce, avec une présence palpable surprenante.